AVENIR DE LA LANGUE FRANÇAISE

AU QUÉBEC, COMME EN FRANCE, MÊME DÉFI À RELEVER

Envoyé : 7 juin 2021 à 14:14
de : albert.salon0638@orange.fr
à : ‘…/… Gérard Charpentier’ <gc@gerardcharpentier.com>, Membre du
Haut Conseil international de la Langue française et de la Francophonie (HCILFF),

cc : Avenir de la Langue Française <avenirlf@laposte.net>
objet : TR: Le communiqué du HCILF

Mesdames et messieurs les membres du Haut Conseil international de la Langue française et de la Francophonie (HCILFF),

J’ai le plaisir de vous annoncer que notre Haut Conseil (section France) a approuvé à une large majorité* la poursuite de la stratégie déjà adoptée depuis des mois à l’égard du coup de force de la Commission et du Parquet européens passés illégalement et illégitimement à l’ « anglais langue commune ». Il a, de même, approuvé le texte et l’envoi du Communiqué de presse du 3 juin ci-joint. Ces deux propositions vous avaient été soumises par mon courriel du 22 mai.

Le moment est donc venu pour ceux d’entre vous qui ont un accès relativement facile à divers media, de faire, s’ils le veulent bien, le maximum, auprès de tous ceux qui leur sont accessibles, pour assurer une large diffusion de ce communiqué.

Je vous suggère d’y joindre notre lettre ouverte collective du 14 septembre 2020 au Président de la République, qui avait été co-signée par la quasi-totalité des membres déjà inscrits à cette date, et qui est essentielle pour la partie politique de notre stratégie ; ainsi que, si vous le jugez bon, en fonction de vos destinataires, la note de bilan provisoire du Haut Conseil.

Vous avez, en 3ème PJ, le Communiqué de presse lui-mêmeprécédé d’une esquisse de note de présentation aux mediaqu’il vous est évidemment loisible de ne pas utiliser, ou de modifier à votre guise, en fonction des media auxquels vous demanderiez de diffuser le communiqué proprement dit.

Veuillez recevoir l’expression de notre gratitude et de mes sentiments les meilleurs.

Albert Salon.

POUR PLUS D’INFORMATIONS consulter les Doc : 1 – 2.1,2.2 – 3.1,3.2

FRANCE, 10 MAI 2021

« JOURNÉE NATIONALE DES MÉMOIRES DE LA TRAITE ET DE L’ESCLAVAGE ET DE LEURS ABOLITIONS »

1788 : LAFAYETTE ET ADRIENNE SONT MEMBRES DE LA « SOCIÉTÉ DES AMIS DES NOIRS »

Cette société créée en France la même année, s’inspire de ce qui est proposé en Angleterre et a pour but de promouvoir l’égalité des Blancs et des hommes de couleur libres, l’interdiction immédiate de la traite des Noirs et la fin progressive de l’esclavage dans les colonies…

Cette journée du 10 mai, anciennement dite « Journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition », est consacrée en France au souvenir des souffrances infligées par l’esclavage et à ses abolitions, durant le XIXe et XXe siècle.

La date du 10 mai est fixée après 18 mois de concertation en vertu du décret no 2006-388 du 31 mars 2006 publié au Journal officiel le 1er avril 2006, et célébrée pour la première fois le 10 mai 2006.

Toutefois, cette mémoire est aussi célébrée à d’autres dates dans certains départements et territoires des Antilles dans l’océan Atlantique ; le 22 mai en Martinique, le 27 mai en Guadeloupe, et à Saint-Martin, le 9 octobre à Saint-Barthelémy ainsi que le 10 juin en Guyane (Amérique du sud). Du côté de l’océan indien c’est le 27 avril à Mayotte, et le 20 décembre (fête de la liberté) à La Réunion.

Parmi tous les espaces traitant de l’esclavage, citons le Memorial ACTe ouvert le 10 mai 2015 à Pointe-à-Pitre, Guadeloupe, France qui se veut un lieu dédié à la mémoire collective de l’esclavage et de la traite ouvert sur le monde contemporain. Site web: http://memorial-acte.fr/

            

20 MARS JOURNÉE MONDIALE DE LA FRANCOPHONIE

L’OIF regroupe 88 états et gouvernements, répartis sur les 5 continents:

•54 sont membres de plein droit  / 7 sont associés / 26 sont observateurs. 

Ils ont en partage une langue commune qu’est le français, utilisée seule ou avec d’autres langues. üLe français a le statut de langue officielle dans 32 de ces états et gouvernements. üUn tel rassemblement regroupe environ 1.2 milliard de personnes.

Dans le monde, on estime entre 275 et 300 millions de locuteurs francophones « réels » répartis comme suit, avec au minimumEn Europe : 130.5 millionsEn Afrique : 120.5 millionsEn Amérique et Antilles : 20.5 millionsEn Asie, au Moyen Orient et dans l’Océan Pacifique : 3.5 millions https://www.francophonie.org/

OIF – Report du XVIIIe Sommet de la Francophonie

Mise à jour du 20.05.2020 à 13:28 par TV5MONDE

En raison de la crise sanitaire qui touche aujourd’hui le monde entier et des nombreuses incertitudes qui en découlent, Monsieur Kais Saied, Président de la République de Tunisie et Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, sont convenus,  du report du XVIIIe Sommet de la Francophonie, qui devait avoir lieu les 12 et 13 décembre 2020 à Tunis.

La Tunisie réaffirme sa volonté d’abriter le XVIIIe Sommet, et propose que celui-ci se tienne à Djerba en 2021, à une date qui sera décidée par les autorités tunisiennes et l’OIF, et communiquée prochainement.

La Francophonie se félicite de l’engagement de la Tunisie et réitère son intérêt pour le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone », sa pertinence ayant été renforcée par cette crise sans précédent qui a touché l’ensemble des États et gouvernements membres de l’OIF

.https://www.francophonie.org/report-du-xviiie-sommet-de-la-francophonie-1345

Capitales des États américains avec un nom français

Une collaboration entre le Collectif Francomania (www.francomani.info) sous la direction de Gérard CHARPENTIER et Marc JUNEAU de l’Alliance Française de la Région du Lac Champlain (AFLCR)

A flyover of the capital cities of Alaska, Idaho, Iowa, Louisiana, Minnesota, South Dakota, and Vermont

Un survol des capitales des états américains qui portent un nom français

2020-L’OIF A 50 ANS!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE >

Report du XVIIIe Sommet de la Francophonie

20 MAI 2020 Mise à jour 20.05.2020 à 13:28 par TV5MONDE

Le XVIIIe sommet de la Francophonie devait se tenir en décembre 2020 à Tunis pour célébrer le cinquantième anniversaire de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Mais face à la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus, l’OIF et la Tunisie ont décidé de reporter ultérieurement le sommet

En raison de la crise sanitaire qui touche aujourd’hui le monde entier et des nombreuses incertitudes qui en découlent, Monsieur Kais Saied, Président de la République de Tunisie et Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, sont  convenus aujourd’hui, du report du XVIIIe Sommet de la Francophonie, qui devait avoir lieu les 12 et 13 décembre 2020 à Tunis.